Archives de catégorie : Activités

Animations – Démonstrations – Paysage & Végétal – Fruitiers – Potagers – Café Jardinier – Banque verte

Plantation de Fruitiers et vergers en partenariat avec la Ville de Rennes

Plantation de Fruitiers sur RENNES, samedi 14 Décembre à 9 h 30
Il y a 4 sites où se dérouleront ces plantations.
Le Thabor (jardin des Moines, près de la roseraie)
Anne Cognet (ex-site de la clinique de la Sagesse)
Villejean (au fond du parc au-delà de la rocade)
Champs libres (derrière)
Des responsables de la SH seront présents sur les 3 premiers sites
Il est possible de se joindre à eux (amener une bêche).
jardin du thabor verger anne cognet plan verger anne cogne détail plantation verger des champs Libres villejean plan villejean plantation

L’art floral pour décorer la période de Noël, démonstration.

DÉCORS  DE  NOËL

Les animatrices de l’atelier d’art floral de la Société d’horticulture d’Ille et Vilaine, vous proposent de découvrir des idées de décorations de vos intérieurs pour les fêtes de Noël et de fin d’année.

DIMANCHE  1er  DÉCEMBRE 2019 à 14h30

Amphithéâtre Campus St Exupéry, rue Fernand Robert – RENNES

Entrée : 5 € , gratuite pour les adhérents de la Société d’Horticulture

déco artfloral noel 2019

Déclaration des droits de l’arbre du 5 avril 2019

DECLARATION DES DROITS DE L’ARBRE proclamée, lors du Colloque, à l’Assemblée Nationale le 5 avril 2019

smartcapture
Cyprès chauve à Chateaubourg

Article 1
L’arbre est un être vivant fixe qui, dans des proportions comparables, occupe deux milieux distincts, l’atmosphère et le sol. Dans le sol se développent les racines, qui captent l’eau et les minéraux. Dans l’atmosphère croît le houppier, qui capte le dioxyde de carbone et l’énergie solaire. De par cette situation, l’arbre joue un rôle fondamental dans l’équilibre écologique de la planète.
Article 2
L’arbre, être vivant sensible aux modifications de son environnement, doit être respecté en tant que tel, ne pouvant être réduit à un simple objet. Il a droit à l’espace aérien et souterrain qui lui est nécessaire pour réaliser sa croissance complète et atteindre ses dimensions d’adulte. Dans ces conditions l’arbre a droit au respect de son intégrité physique, aérienne (branches, tronc, feuillage) et souterraine (réseau racinaire). L’altération de ces organes l’affaiblit gravement, de même que l’utilisation de pesticides et autres substances toxiques.
Article 3
L’arbre est un organisme vivant dont la longévité moyenne dépasse de loin celle de l’être humain. Il doit être respecté tout au long de sa vie, avec le droit de se développer et se reproduire librement, de sa naissance à sa mort naturelle, qu’il soit arbre des villes ou des campagnes. L’arbre doit être considéré comme sujet de droit, y compris face aux règles qui régissent la propriété humaine.
Article 4
Certains arbres, jugés remarquables par les hommes, pour leur âge, leur aspect ou leur histoire, méritent une attention supplémentaire. En devenant patrimoine bio-culturel commun, ils accèdent à un statut supérieur engageant l’homme à les protéger comme « monuments naturels ». Ils peuvent être inscrits dans une zone de préservation du patrimoine paysager, bénéficiant ainsi d’une protection renforcée et d’une mise en valeur pour des motifs d’ordre esthétique, historique ou culturel.
Article 5
Pour répondre aux besoins des hommes, certains arbres sont plantés puis exploités, échappant forcément aux critères précédemment cités. Les modalités d’exploitation des arbres forestiers ou ruraux doivent cependant tenir compte du cycle de vie des arbres, des capacités de renouvellement naturel, des équilibres écologiques et de la biodiversité.
Ce texte a pour vocation de changer le regard et le comportement des hommes, de leur faire prendre conscience du rôle déterminant des arbres au quotidien et pour le futur, en ouvrant la voie à une modification rapide de la législation au niveau national.

Cèdre
Cèdre à Chateaubourg

Tout sur le greffage

Etape3
Etape3

L’équipe de la SH35 vous explique le greffage et spécialement le greffage en fente

Dans ce fichier PDF : toutes les étapes du

Greffage en fente

 

 

TEC54 Une Histoire de la greffe végétale du XIXe siècle au début du XXe siècle par Anne Elisabeth LE BOULC’H.

Ce livre n’existe pas, du moins pas encore en tant qu’objet de librairie. Il s’agit d’une thèse soutenue en 2017 par l’auteure dans le cadre d’un doctorat d’Histoire des sciences et des techniques, et que la Société d’Horticulture est fière d’inclure dans sa bibliothèque, avec l’aimable autorisation de Madame LE BOULC’H.

greffage001Bien au delà de l’outil essentiel de reproduction de végétaux des arboriculteurs professionnels ou des gestes traditionnels que nous répétons chaque printemps pour enrichir nos vergers, diffuser les variétés locales et anciennes, ou encore animer nos fêtes locales, la technique du greffage a fait l’objet de recherches scientifiques qui ont réunis praticiens, scientifiques et sociétés d’horticulture, soutenus par les politiques.

Ces efforts communs ont permis le développement de l’arboriculture moderne, la restauration du vignoble français dévasté par le phylloxéra, mais aussi la découverte d’hybrides en dehors de la voie sexuée habituelle. Les travaux sur la greffe ont également interrogé la notion d’espèce et d’évolution, participant à des débats entre les botanistes néolamarckiens et weismanniens.

Cette thèse est de plus un superbe panorama sur toute la littérature autour de la greffe: Lucien DANIEL, qui est le socle même des travaux d’Anne-Elisabeth LE BOULC’H, mais aussi COLLUMELLE, LA QUINTINIE, DUHAMEL du MONCEAU, THOUIN, NOISETTE, BALTET, et bien d’autres, la bibliographie est impressionnante.

Nos dernières animations

Dimanche 5 mai 2019:  Visite de l’Arboparc de Guipry

arboparcguiprymessac

 

arboparc3guiprymessac

et sur Ouest-France

Vendredi 12 avril , greffage aux vergers du Rubis à Bruz

Greffage de kakis au verger d'Hervé Delestre à Bruz . Hervé nous avait accueilli samedi dernier, un groupe de la SH, pour la visite de son verger bio . Nous avions pu recueillir plein d'infos et techniques de conduite de verger bio
Greffage de kakis au verger d’Hervé Delestre à Bruz . Hervé nous avait accueilli samedi dernier, un groupe de la SH, pour la visite de son verger bio . Nous avions pu recueillir plein d’infos et techniques de conduite de verger bio
Le couronnement de notre saison de greffage, une superbe matinée au milieu des fleurs dans une ambiance biodynamique. Avouez que mon vase en cuivre à une autre allure que la vieille casserole de Jacqueline.
Le couronnement de notre saison de greffage, une superbe matinée au milieu des fleurs dans une ambiance biodynamique.
Avouez que mon vase en cuivre à une autre allure que la vieille casserole de Jacqueline.

Dimanche 31 mars, Greffage à l’Ecomusée

Séance de greffage à l'écomusée
Séance de greffage à l’écomusée

Samedi 23 mars 2019 : la fête des jardiniers

Fête des jardiniers - Banque verte
Fête des jardiniers – Banque verte

jard-comest2Samedi 16 mars 2019: Plantation d’arbustes à  petits fruits au Thabor

Liste des fruitiers plantés le 16 mars 2019

Fruitiers dans la ville, plantations 2019

Vendredi 8 mars : Plantation d’un pacanier à Rennes 1

Société d'horticulture 35 plantant un pacanier ou noyer de pécan sur le campus de Beaulieu en commémoration de la Grande Guerre de 14-18
Société d’horticulture 35 plantant un pacanier ou noyer de pécan sur le campus de Beaulieu en commémoration de la Grande Guerre de 14-18

Journées de Greffage tous azimut

greffage166

greffage156

Taille des Rosiers à Cesson-Sévigné
La démonstration a eu lieu le mercredi 6 février 2019 à la roseraie du manoir de Bourgchevreuil. Atelier conseils organisé par la société d’horticulture d’Ille-et-Vilaine et la Ville de Cesson-Sévigné

rosier-cesson1rosiers-cesson2

La taille des rosiers à Cesson

La société d’Horticulture d’Ille-et-Vilaine et le service espaces verts de la Ville ont organisé, mercredi, une séance de conseils et de démonstrations de tailles et d’entretien des rosiers. Rendez-vous était donné, à 14 h, au parc de Bourgchevreuil.

DSCF4797Ainsi, ont été abordées les questions relatives à la taille, à la plantation, à la fertilisation et à l’entretien des rosiers, ainsi qu’à la lutte contre les maladies et les parasites. « Les conseils sont valables pour les rosiers à grosses fleurs, les rosiers à massif, à fleurs groupées, les rosiers grimpants, les rosiers tiges, les rosiers arbustes et les rosiers couvre sols », a expliqué René Gendrot, président de la société d’horticulture d’Ille et Vilaine.

« Cette année, nous avons eu encore la chance de recevoir Michel Adam, célèbre obtenteur (créateur de roses NDLR) de roses, venu de Liffré nous donner ses conseils. » Michel Adam a créé la rose du Chemin-de-Compostelle, la rose de Rennes et la rose de Liffré. Il fait partie des six à sept meilleurs obtenteurs du monde.

René Gendrot indique aux amoureux du jardin, qu’une « seconde journée sera proposée le samedi 16 mars à 14h30 à Chantepie à la roseraie du parc Saint Melaine.

DSCF5586