Lucien DANIEL (1856-1940)

né à La Dorée (53) sort premier de l’Ecole Normale de Laval. Professeur au Collège d’Ernée, puis répétiteur au Lycée de Laval et professeur au Lycée de Chateau Gontier.

Ayant terminé sa licence, il présente sa premère publication, puis soutient sa thèse de doctorat à Paris en juin 1890.

En 1894, fameuse communication aux comptes rendus de l’Académie des Sciences sur l’hybridation par la greffe.

Il est nommé professeur au Lycée de Rennes en 1895, et secrétaire de la Société Horticole d’Ille et Vilaine de 1896 à 1898, puis secrétaire honoraire jusqu’en 1905.

Création d’un cours libre en botanique appliquée qui lui est confié, à la Faculté des Sciences de Rennes et transformé en maîtrise de conférence.

Intervention au Congrès international de l’Hybridation de la vigne à Lyon, l’opposant aux « américanistes ».

Chargé de mission par le ministre de l’agriculture sur les effets de la greffe dans le vignoble français. Au Congrès de Rome début de la « brouille » avec les américanistes et la profession, l’accusant de vouloir remplacer la vente du vin par celle du cidre.

Il fonde la Société bretonne de Botanique.

Obtention du premier Pirocydonia danieli

Plantation de 2 ares du cépage hybride sexuel-asexuel Baco 1 dans le jardin du laboratoire.

1908 – Daniel désaprouvé par le ministre se voit retirer sa mission.

Obtention de Pirocydonia winkleri

1912  – décoré du Mérite agricole.

1914 – chargé de mission en France et en Allemagne : études des applications de la greffe en horticulture.

Président du comité de Bretagne des plantes médicinales, il est chargé de mission par l’office national des matières végétales pour la droguerie, la pharmacie et la parfumerie.

1923 – chevalier de la légion d’honneur

1930 – membre correspondant de l’académie des sciences.

1940 – mort de Lucien Daniel – inhumé à Erquy (22)

Yves Lebouc
Président d’honneur de la SH 35 – 02/2017